Présentations des plantes des réunions

 

 

Qui n’a rêvé de cultiver chez lui des Vanda? Mais hélas, la taille de ces plantes fait obstacle à ceux qui désirent s’approprier la fascinante beauté de ces orchidées asiatiques. Cependant, il est un genre, apparenté, qui fournit la réponse à ce problème, surtout via ses hybrides ...

Les Ascocentrum sont de délicieuses petites orchidées originaires d’Asie, plus spécialement du Nord-est de l’Inde, des Philippines et de Taïwan, également présentes du Népal à Bornéo.

Les Ascocentrum furent classés comme genre en 1913 seulement, par Rudolf Schlechter. Auparavant, ce genre était connu sous le nom de Saccolabium que lui avait donné J.Lindleyen 1833.

Ces plantes monopodiales appartiennent à la tribu des Vandeae, laquelle tire son nom des Vanda auxquels les Ascocentrum ressemblent d’ailleurs beaucoup, bien que de plus petite taille. Ils portent des grappes dressées de merveilleuses petites fleurs aux coloris brillants jaune, orange ou rouge.

Comme les Vanda, les Ascocentrum ont besoin d’une lumière vive. C’est pourquoi ils sont mieux en serre qu’en maison, à moins de les exposer à la lumière intense d’une fenêtre située au sud. Si vous ne pouvez leur procurer tout l’ensoleillement voulu, placez-les sous lumière artificielle (pendant 14 à 16 heures par jour).

Mis à part Ascocentrum pumilum qui préfère températures fraîches, tous les Ascocentrum apprécient ~ températures intermédiaires à chaudes; 15°C à 18°C la ru 21 °C à 29°C le jour. Ceci les destine plus précisément l’endroit le plus chaud de la serre ou de la maison.

Ils ont besoin d’être arrosés souvent: assez pour que compost reste légèrement humide pendant toute la période croissance active. Il faut juste laisser le compost se dessécher faiblement en fin de saison, lorsque la croissance est terminée. L’humidité ambiante doit être importante: minimum 50 Bien sûr, une telle humidité associée à des températures élevées doit être accompagnée d’une bonne aération, ceci pour éviter les affections cryptogamiques.

On peut monter ces petites orchidées sur des plaques de fougère arborescente ou sur de l’écorce de chêne-liège. On peut les mettre en paniers ou en pots. Dans ce dernier cas est recommandé d’employer le substrat suivant: 6 volumes d’écorces de pin, un volume de sphaigne, un volume de perlite.

L’engrais, s’il est dilué de moitié, peut être distribué tous les trois arrosages. Si on emploie un substrat à base d’écorce de pin, l’engrais peut être assez riche en azote. Si la plante montée, on peut ajouter à l’eau qui sera utilisée pour pulvérisations journalières une dose d’engrais divisée par 8.

Depuis quelques années les pépiniéristes hybrident Ascocentrum avec des Vanda pour créer des plantes aux fIeurs richement colorées, de petite taille , facile à caser dans de petits espaces, les Ascocenda. Ce genre cultural qui a pris de l’importance, combine les fleurs de grande taille et de forme ronde des Vanda sanderiana aux couleurs lumineuses des grappes multiflores des Ascocentrum.

Ascocentrum curvifolium

L’ Ascocentrum curvifolium est certainement l’espèce la plus répandue de ce genre dans les collections. On le trouve au Népal, en Inde, en Birmanie, en Thaïlande et au Laos. Il a été découvert au Népal par le Dr. Wallich et c’est J.Lindley qui le décrit pour la première fois en 1833 sous le nom de Saccolabium curvifolium.

C’est une des plus grandes espèces du genre. Elle est fréquemment utilisée pour l’hybridation. Ses fleurs sont d’un bel orange lumineux. Récemment, la variété à fleurs rouges a été détachée d’A. curvifolium et a été traitée comme une espèce distincte: Ascocentrum rubrum.

A. curvifolium fleurit à la fin du printemps et au début de l’été.

Fiche de culture

Lumière: vive.

Température

Intermédiaire à chaude.
Nuits de 15°C à 18°C, jours de 21°C à 29°C.

Humidité

Si cultivé dans du substrat, arrosages fréquents et compost toujours légèrement humide. Si cultivé monté, pulvérisations journalières. Humidité ambiante importante: plus de 50%.

Culture

En pot ou en panier. Monté sur plaque de fougère arborescente ou sur écorce. 1 volume de sphaigne 1 volume de perlite 1 volume d’écorces. Substrat 1 volume de sphaigne 1 volume de perlite 1 volume d’écorces

Engrais

Tous les 3 arrosages, dilué à 50%.
Si pulvérisations journalières, en permanence, dilué à 1/8.

Bibliographie

Miniature Orchids: Publication, Inc.New York.

Rebecca Tyson Northen, Dover

The illustrated Encyclopedia of Orchids: Alex Pridgeon, Timber Press, Portalnd, Oregon.

The Manual of cultivated Orchid Species: Bechtel, Cribb and Launert, The MIT Press, Cambridge, Massachusetts.

Les Orchidées: Alice Skelsey et les Rédacteurs des Editions Time-Life, Amsterdam.

 

 

A. Jenicot